Le roi des oiseaux

 

 

 

 

Après la Bergeronnette des ruisseaux, voici le roitelet de MTSA, deuxième oiseau  d’une série de 6, vous comprendrez pourquoi plus tard..

Vous voulez savoir comment le roitelet est devenu le roi des oiseaux ?

Et bien voilà…

Il était une fois nos oiseaux qui ont fait un triste constat, ils étaient les seuls à ne pas avoir de roi. Ils ont donc décidé d’y remédier et ont organisé des élections. Celui qui volerait le plus haut pendant le plus longtemps serait élu. Aussi, ils se sont rassemblés dans un pré, tous, du plus petit au plus gros et ont pris leur envol. Tous essayaient de voler de plus en plus haut mais au bout d’un moment, les oiseaux les plus petits, les plus faibles, les plus âgés ont commencé à tomber si bien qu’il ne restait là-haut plus qu’un seul oiseau, l’aigle. Quand ils ont vu que l’aigle allait être élu roi, ils ont pris peur car il faut bien dire que l’aigle n’est pas l’oiseau le plus sympathique et ont commencé à se lamenter jusqu’à ce qu’ils entendent une petite voix qui disait “c ‘est moi le roi le roitelet, c’est moi le roi le roitelet…”  Le petit roitelet, plus malin que les autres, au lieu de prendre son envol a tout simplement volé sur le dos de l’aigle, il s’est fourré dans ses plumes et ainsi l’aigle l’a porté au plus haut. Il n’a plus eu qu’à sauter, à monter un peu plus haut. L’aigle ne s’est pas avoué battu pour autant mais avec la fatigue, son aile sur le côté s’est froissée, il a commencé à tomber et s’est écrasé comme un caillou au milieu du pré. Et notre petit roitelet est descendu tout doucement, s’est posé sur un buisson blanc et a repris sa petite chanson “ c’est moi le roi le roitelet, c’est moi le roi le roitelet"….” Tous les oiseaux l’ont acclamé et depuis ce jour là, il est toujours le roi des oiseaux, personne n’a osé contester son titre.

(Résumé d’un conte très largement diffusé en Limousin et ailleurs. La plus ancienne version date de 1180 environ)

Bonne fin de semaine et merci de votre visite.

 

Publicités

Fleur de lys

 

Quand la nature s’ épanouie sur la toile …

 

 

Essai de stumpwork d’après un ancien hors-série du magazine  “Broderie/inspiration” aux éditions de Saxe.

Un véritable bonheur à broder.

 

 

La voici encadrée dans des tons chauds afin de satisfaire sa destinataire native d’un pays du soleil.

 

Je vous souhaite une bonne journée et vous remercie de votre visite.

Les dix commandements de la brodeuse

 

 

Un sac à ouvrages acheté chez Patricia avant qu’elle ne ferme sa boutique située dans notre célèbre rue de la Boucherie mais vous pouvez la retrouver sur son site “ Les Petits Points “ ou, pour vos achats, dans sa boutique ici.

 

 

Cette broderie a fait l’objet d’un SAL auquel je n’ai pas participé car j’aime bien faire les choses à mon rythme et surtout commencer 36 broderies à la fois !

Je me suis donc débrouillée pour écrire le texte et le résultat est loin d’être parfait mais bon, vu de loin ….

 

En tous cas, j’ai bien suivi les consignes et l’être cher à qui il était destiné a fait semblant de pas en voir les défauts et a lui a rapidement trouvé une utilité.

 

En ce jour de 1er Mai, je vous offre un brin de muguet et vous souhaite une bonne journée.

 

Entrer votre adresse email pour être avertis de la parution d'un nouvel article