Sittelle Torchepot

 

 

 

Le nom de Torchepot ( “Torchis” et “pot”) lui vient du fait qu’elle maçonne l’entrée de son nid en utilisant son bec comme truelle pour le rétrécir à sa mesure et parce-que les nichoirs étaient des pots à oiseaux.

J’aime l’élégance de celle de Marie-Thérèse Saint-Aubin.

 

Les inconditionnelles de Marie-Thérèse Saint Aubin auront certainement craqué comme moi sur son nouveau livre sorti en septembre :

 

Quelques images pour vous donner envie :

 

 

 

Encore un beau livre très bien illustré.

Dans la foulée, j’ai également acheté celui-ci :

 

Je vous montrerai bientôt ce qui en est sorti sur ma toile.

Bonne journée et merci de votre visite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse email pour être avertis de la parution d'un nouvel article

%d blogueurs aiment cette page :